TOP > À LA UNE

À LA UNE

Connecter l'information et les gens

Le Web Design japonais

2024-02-05

 

Le web design Japonais

Pour les entreprises étrangères cherchant à établir une présence web en japonais, l’exercice peut être plus compliqué qu’il n’y paraît aux premiers abords. Le web design japonais possède de nombreuses particularités qui obligent les entreprises à s’adapter de façon considérable.

Afin d’expliquer le web design japonais, on peut dégager quatre grandes caractéristiques principales.

 

La transmission d’information

L'évolution des habitudes de consommation ont poussé de nombreuses cultures à chercher des styles minimalistes dans leur tendance de design. Il faut à la fois chercher à transmettre les informations nécessaires tout en gardant un style épuré.

Les habitudes japonaises sont pourtant à l’inverse. La quantité d’information prime sur l’apparence de la page. Plus un site possède d'informations, plus il est digne de confiance. Cette tendance se retrouve aussi dans des méthodes de communication analogues comme les prospectus ou la signalisation dans les magasins.

Le Japonais en tant que langue vient aussi faciliter l’accumulation d'informations. Un même nombre de caractères transmet plus d’information en japonais que dans une langue utilisant l'alphabet latin.   

Rakuten japonais

Rakuten Royaume-Uni

 

Les couleurs

Les palettes de couleurs des sites japonais sont souvent plus variées et diversifiées que les palettes occidentales. Les tendances minimalistes occidentales poussent vers de couleurs complémentaires et restent dans la même catégorie (Pastel avec pastel, naturel avec naturel).

Cependant, les sites japonais ont plus de liberté dans le choix de ces couleurs, et des mélanges à l'intérieur même d’un module ne sont pas rares. Cela permet notamment d’offrir une expérience de « centre commercial en ligne » et pas seulement de faire du shopping en ligne. 

Des couleurs variées permettent aussi de différencier les nombreuses informations usuellement présentes à l’écran.

Don Quijote

 

La verticalité 

Le japonais, comme d’autres langues asiatiques, a aussi la possibilité de s’écrire à la vertical en plus de l’horizontal.

Cela permet donc toute une nouvelle variété de positionnement et agencement des informations. Les textes sont bien sûr les premiers concernés, mais l’agencement des informations ou des images s’en retrouvent aussi affectés .

Cette tendance vient aussi aider à fournir un maximum d'informations sur la même page. Il est souvent courant qu’une page en anglais soit bien plus courte que son équivalent japonais.

La ou trop de verticalité peut rendre la navigation compliquée en occident, en lui préférant une meilleure répartition des informations sur des pages ou onglets additionnels. Les pages japonaises vont préférer maximiser les informations sur la même page afin que le client ait tout de suite accès à l’information recherchée. La aussi marqueur de confiance pour une entreprise marchande. 

Okayama Marunouchi Law Office

 

Les mascottes et personnages

Enfin une dernière tendance moins frappante mais tout aussi importante est la présence en très grand nombre de personnages ou de mascottes dans la communication japonaise. En tant que canal de distribution de cette communication, de nombreux sites japonais proposent donc cette personnification de leur image ou services. Les préfectures japonaises possèdent toutes une mascotte pour les représenter. C’est aussi le cas pour de nombreuses compagnies de chemin de fer. 

Site préfectoral de Kumamoto